Le site de l'association "Patrimoine en Ribère-Ousse"

La Ribère-Ousse

dernière mise à jour: 10 novembre 2009

Les recherches ont permis de déceler l’existence en Bigorre et en Béarn de communautés très anciennes. En Bigorre la communauté de « Riviereousse » (en un seul mot, sans accent ni trait d’union, selon l’usage des scribes de l’ancien temps) est mentionné dans des documents de l’an 1214.

En Bigorre :

Lamarque, Barlest et Loubajacq constituaient d’une façon certaine, la communauté de « Rivière-Ousse » en Bigorre, placée sous une sorte de tutelle de la ville de Lourdes. Les lieux d’Angosse, Saint-Germès, et Poueyferré, sans être membres à part entière de cette communauté, ont été associés à son histoire.

Pontacq, Ossun, Bartrés, Lourdes, Peyrouse, Saint-Pé, Montaut et Coarraze : lieux circonvoisins des précédents et concernés aussi par les problèmes de sécurité des biens et des personnes, de survie liés à la disponibilité et à la qualité de l’eau, et du bois des forêts (Bartrés, Mourle, Ossun) pour tous usages : feu pour chauffage et cuisine, outillage de la ferme, brouettes, chars, tombereaux, mobilier, etc…, entre autres intérêts communs.

Adé, lieu important sur le plan religieux (siège d’un Archiprêtré), vis-à-vis de certains des lieux cités plus haut.

 On notera que le village de Saint-Vincent n’a pas été nommé bien qu’il soit voisin du village de Lamarque-Pontacq ; En effet, ce village n’existe sous ce nom que depuis 1864. Auparavant, ses maisons ou fermes constituaient un hameau de Coarraze jusqu’en mars 1864, tandis qu’en Mai de cette même année Saint-Vincent était devenu une commune à part entière.

            A noter également qu’avant 1342, il existait l’archidiaconé de « La Rivière-Ousse » de l’évêché de Tarbes, archidiaconé dont faisait parti Pontacq.

En Béarn :

Nom donné à la plaine arrosée par l’Ousse.

Rivere-Osse, XIII°s (fors de Béarn, p.36) ;

En 1385, Eslourenties-Daban était une petite commune comprenant 7 feux (foyers) et ressortait du baillage de Pau. Ce village fut d’abord le chef -lieu de la notairie des Lannes et de Rivière-Ousse, puis, au XVIII° siècle, de la notairie des Lannes seule.

La notairie de las lanne et Rivere-Ossa (1538) ; réforme de Béarn B. 835 ; La notairie de Rivière-Ousse comprenait : Artigueloutan, Barzun, Espoey, Gomer, Hours, Lée, Livron, Louboey, Lucgarrier, Nousty, Ousse, Sendets, et Soumoulou. (Curieusement, Eslourenties-Daban n’est pas cité !)

Pontacq faisait parti de la Notairie de Rivière-Ousse et non pas de la communauté bigourdane portant ce nom.

      En 1342, Pontacq fut érigé en archiprêtré dépendant de l’évêché de Tarbes.

Dans tous les cas, il y a lieu de différencier Rivière et Ribère. La Ribère désigne la vallée.

 Voilà Pourquoi, nous avons baptisée notre association :   «Patrimoine en Ribère-Ousse»

 

  ΞΞΞ

Lire la suite: La Ribère-Ousse

Un nouvel article sur les transports au XIX° et XX° siècles :

Dans la page Patrimoine du Fil de l'Ousse n° 47

La Prochaine Réunion de Ribère-Ousse :

Aura lieu le jeudi 31 août prochain à 20h30

A la salle de réunion de l'Espace JC Hauret

u