Le site de l'association "Patrimoine en Ribère-Ousse"

Les Armoiries de Pontacq

dernière mise à jour: 28 novembre 2009

Notes sur les armoiries de Pontacq

ARMOIRIES 01

Les armoiries anciennes de Pontacq, ont été conservées et figurent dans deux documents : le manuscrit de la Bibliothèque Nationale registre 116 des armoiries peintes où elles se trouvent en conséquence de l’enregistrement de 1697 – et un cachet plaqué à cire ardente rouge sur un acte du 1° avril 1755 parmi les vieux papiers de Pontacq.

Les premières sont celles qui figurent ci-dessus à « senestre» . Nous n’avons rien à en dire. A l’époque de leur enregistrement, la science héraldique était définitivement constituée et ses règles soigneusement codifiées. Elles sont donc, régulières, héraldiquement parlant. Le chef cousu occupe bien le tiers de l’écu, et les métaux et émaux y alternent (or sur azur, argent sur gueules) comme il convient pour éviter des armes « à enquerre» . Mais sur quoi repose, historiquement, tout ce beau travail ? Les jurats de 1697 possédaient-ils des traditions sur les couleurs de la ville et peut-on, en bonne foi, l’inférer des couleurs de la livrée ancienne (rouge et bleu) qu’ils faisaient porter à leurs valets de ville ?

Quoi qu’il en soit, le second document – qui, par le fait, est le seul authentique puisqu’il offre l’empreinte d’une matrice certainement ancienne -Armoiries 00 ne fournissait que des données générales. On y distingue la tête, le cou, le jabot, les ailes étendues de l’oie et, au-dessus, de vagues traces de « PONTACQ» . Il est, avons nous dit, entier, mais en très mauvais état, cassé et fendillé dans tous les sens. L’empreinte d’ailleurs avait peu de relief et peu de netteté. Cependant on ne serait pas sans y trouver trace, s’ils avaient existé, des hachures horizontales et verticales et du pointillé conventionnels traduisant l’azur, le gueule et l’or.

En résumé, le sceau ancien des armes de Pontacq portait simplement une oie, les ailes étendues, dans l’atitude connue de l’alarme. L’écu était entouré de deux branche de laurier et surmonté, peut-être, en guise de couronne murale, du nom de la ville.

Tout ce que d’Hozier y a ajouté au dix-septième siècle, lors de l’enregistrement, le détail de l’oie du cachet, dans le dessin ci-joint, très intelligemment fait ais trop modernisé par notre dessinateur – sont de pure fantaisie ou appellent en tous cas les plus strictes réserves.

L’original du dessin de la Bibliothèque Nationale à 90 millimètres de haut et celui de notre cachet 27 millimètres de diamètre.

                                                                                                                                                  Par Georges Beaurain

 

Voici ce qu’en dit Jean Estrade (ancien Maire de Pontacq) :

    « De gueules, à une oye s’essorant d’argent, au chef cousu d’azur chargé du mot PONTACQ en caractère d’or.» Armories 1 150
A l’exemple des grandes cités libres, c’est au Moyen-Age que PONTACQ choisit ses armes.
Cependant, ces armoiries ne furent déclarées par la Ville, qu’à la suite de l’Edit de 1696 et enregistrées le 17 janvier 1701.
    Dans l’introduction au récit des fêtes pour l’inauguration de la statue du Général Barbanègre, on lit dans l’Indépendant des Basses-Pyrénées, Jeudi 13 Août 1896, sous la plume de Georges BEAURAIN :
« On a dit que la clé du Béarn dans l’Est c’était Lourdes. Il y a méprise. On ne met pas la clé de sa maison dans la poche du voisin. Lourdes était Bigorre. Mais non, la clé du Béarn c’était Pontacq et on nous le dit sans ambages à divers époques» .
    Nos vieilles armoiries sont un curieux document historique, car elles portent un animal peu commun, dans les représentations héraldiques, qu’il ne faut pas trop se hâter de trouver ridicule. C’est l’Oie, une oie aux ailes déployées, le bec ouvert donnant l’alarme.
    Aucun symbole, ajoute Beaurain, n’indique plus clairement le rôle de sentinelle avancée joué par Pontacq dans l’histoire du Béarn, que la figure de l’animal dont la vigilence, devenue proverbiale, sauva jadis le Capitole.

 

Armoiries 150

Les armoiries Modernes

ΞΞΞ

Lire la suite: Les Armoiries de Pontacq

Deux nouveaux articles sur l'Emigration :

Dans les pages Patrimoine du Fil de l'Ousse et dans la rubrique Emigration

La Prochaine Réunion de Ribère-Ousse :

Aura lieu le jeudi 8 juin prochain à 20h30

A la salle de réunion de l'Espace JC Hauret

u